L’écoute générative !

Les réseaux sociaux sont le reflet d’un appauvrissement de notre communication interpersonnelle : nous lançons un sujet avec notre point de vue, plus ou moins provoquant. Idéalement notre post génère des réactions : les points de vue des autres, fragments d’opinions, justifications, trivialités souvent sans contexte réel. Parfois, il se crée entre certains un débat sur qui a raison, cela toujours avec une touche d’autopromotion. Finalement, sans aucun résultat évolutif, voire aucune action. ‘Ce sont les réseaux sociaux’, disons-nous !

« Non, je ne suis pas d’accord ! »

En réunion, nous observons tendanciellement les mêmes routines, empêchant un vrai dialogue pour avancer sur le sujet :

  • Talking nice / Parler gentiment – les participants ne disent pas ce qu’ils/ elles pensent, mais ce que la hiérarchie voudrait entendre
  • Downloading / Téléchargement automatique - les participants écoutent à partir de ce qu’ils savent déjà afin de reconfirmer une connaissance déjà acquise
  • Fighting / Combattre – les participants écoutent pour avoir raison. Ils se confrontent pour affirmer leurs points de vue

"Les mots ", a écrit Ursula K. Le Guin dans sa méditation permanente sur la magie de la vraie communication humaine, " transforment à la fois le locuteur et l'auditeur ; ils alimentent l'énergie dans un mouvement de va-et-vient et l'amplifient. Ils alimentent la compréhension ou l'émotion dans les deux sens et l'amplifient." Mais que se passe-t-il dans un écosystème culturel où l'auditeur a disparu et l’orateur s'est multiplié ? Où vont la transformation, la création, l’innovation et la compréhension ?

 

Quelles compétences sont alors à apprendre ou à réapprendre pour que des platitudes se transforment en points de vue, que la vision ferme se transforme en ouverture, les débats en dialogue et les impasses en créations ?

Le grand philosophe et psychologue Erich Fromm (1900-1980) y a répondu lors d’un séminaire en Suisse en 1974. Le script a été publié après sa mort sous le titre Von der Kunst des Zuhörens – L’art de l’écoute :

« L'écoute est un art comme la compréhension de la poésie. Comme tout art, il a ses propres règles et normes :

  1. L'auditeur se concentre entièrement sur l'écoute (et sur la personnalité d'une autre personne). Rien d'autre ne doit être plus important pour lui, il s’est libéré de la peur et de l'égoïsme.
  2. L'auditeur développe une libre imagination suffisamment concrète pour être exprimée en paroles. Il est capable d'empathie avec les autres et peut ressentir l'expérience de l'autre comme si c'était la sienne.
  3. Une telle empathie requiert la capacité d'aimer. Comprendre une autre personne signifie l'aimer, non pas dans le sens érotique. Ceci permet d’atteindre l'autre personne et de surmonter la peur de se perdre dans le processus relationnel.
  4. L'écoute est un processus psychanalytique qui consiste à comprendre et à prendre conscience des sentiments et des pensées inconscients et refoulés, ainsi que de leurs racines et de leurs fonctions.
  5. L'auditeur ne cherche pas à mentir dans ses réactions et ses réponses. Il ne souhaite jamais essayer de plaire ou de faire une impression. Ayant travaillé sur lui-même pour mieux se connaître, il se repose en lui-même.
  6. Comprendre et aimer ne peuvent être séparés. S'ils sont néanmoins séparés, chaque conversation (intéressée) devient toujours et seulement une petite conversation, une conversation superficielle, un échange de mots et la porte à la compréhension réelle reste fermée. »

 

Se donner le temps d’écouter, non pas pour répondre mais pour comprendre.

Comme chaque comportement et action, tout dépend de notre posture intérieure :

  • Écouter vraiment nécessite notre présence à 100 % . Oublions à ce moment les multi-tâches !
  • Écouter vraiment nécessite de l’empathie. Connectons-nous pour obtenir des résultats gagnant-gagnant ou donnant-donnant !
  • Écouter vraiment nécessite de la volonté pour faire naître quelque chose de nouveau pour le bien commun. Co-créons un monde en équilibre dans lequel nous souhaitons vivre !

Pour progresser sur les 4P - Planète, Personne, Profit, Paix – adoptons alors plus souvent l’écoute généreuse, l’écoute générative.

Pour comprendre et développer votre écoute généreuse

Votre Learning Coach

Petra

Par Petra Bleschke

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous à notre série Momentum Coaching