Plongeon dans le grand bain !

Alternance 

J’arrive à Strasbourg en 2017 pour mes études universitaires. Je débute par une Licence de Maths Appliquées, puis je poursuis, actuellement un Master en Commerce en alternance. Celle-ci commence chez ARC innovation début septembre en tant que Business Developer Junior. Dès les premières semaines, les objectifs sont clairs tout comme mes premières tâches, dont la première consiste à réaliser un micro-trottoir : aller à la rencontre de différentes personnes à Strasbourg pour leur poser des questions sur le thème de l’intergénérationnel, la discrimination liée à l’âge et recueillir leurs réponses.  

 

Micro-trottoir 

Une première pour moi et Harriet, ma jeune collègue anglaise en stage chez ARC innovation. 

Une très belle expérience pour nous deux, car nous n’avions jamais réalisé une chose pareille auparavant et moi qui suis fan de challenges, je n’ai pas hésité à accepter la mission.  

Au cours de nos échanges, je m’aperçois que la plupart des gens sont comme moi, ils ne se rendent pas compte d’avoir subi une discrimination liée à leur âge avant que nous ne leur en parlions.  

Puis, après le recueil de témoignages, je me propose de réaliser un seul fichier audio avec sélection des réponses les plus pertinentes, tout en travaillant en parallèle sur la stratégie de communication de Flow 50+, une offre d’ARC qui sera lancé plus tard, le 1er Octobre.  

 

Nouveau défi 

Je suis agréablement surpris d’avoir si rapidement des responsabilités. C’est super pour moi d’avoir la confiance de mes collègues, tous plus âgés, de me sentir impliqué, de mettre en pratique mes propres idées que je leur propose. Petra et Peggah – formatrices et associées chez ARC innovation - me proposent alors de présenter notre travail sur le micro-trottoir lors du lancement de Génération 360° et Flow 50+ - leurs co-créations - au Château de Pourtalès à Strasbourg, lors de la soirée du 1er Octobre. Evidemment, je ne m’attendais pas à intervenir ni à prendre la parole devant un public, et je ne l’avais jamais fait. Un autre défi pour moi que j’accepte avec quelques doutes sur ma capacité à gérer cette pression. Je me prépare en amont, reçois des conseils de la part des collègues et viens le jour J, avec deux interventions dans la soirée. 

 

C’est le moment ! 

J’ai une boule au ventre et le cœur qui bat à 100 à l’heure quand je vois filer les minutes sur mon téléphone avant d’entrer en scène. C’est le moment, Petra me présente aux participants de la soirée, c’est à moi ! Sur scène, la pression monte, mon cœur bat de plus en plus vite, j’ai tous les regards braqués sur moi, je respire un coup et je me lance. A la fin de ma première intervention, je regagne mon siège content de ma prestation et quelques instants plus tard, j’ai une soudaine envie d’y retourner. Je regarde mon téléphone et cette fois je suis impatient d’intervenir une seconde fois, les minutes me paraissent plus longues comparées à ma première intervention. A la fin de la soirée, les critiques sont positives, les encouragements et les félicitations me touchent énormément, je n’ai pas laissé paraître de signe de stress, je suis fier de mes prestations.  

Intégration  

Ces actions me poussent à sortir de ma zone de confort. Elles me permettent d’évoluer, de m’améliorer. Je ne pensais pas, qu’en moins d’un mois chez ARC innovation, j’aurais à relever ce genre de défis. En ce sens, mon intégration est une réussite, tous mes collègues sont disponibles en cas de besoin, ils sont ouverts et répondent facilement à mes questions. J’apprécie également le fait de travailler en autonomie.  

 

Mon Flow 20+ 

Je suis de la génération Z, souvent perçue comme ayant une forte envie de liberté. Je ne dis pas que je suis d’accord ou pas, car chaque génération est différente et chaque individu également. Dans mon cas, la liberté et la prise de risque (et/ou d’initiatives) sont essentielles. Il existe d’autres sources de sens de la vie, chaque personne possède les siennes. Petra & Peggah proposent dans leur offre Flow 50+, de découvrir ces différents sens et d’en apprendre un peu plus sur chacun. Pour ma part, je me base sur leur travail pour identifier les miens : être indépendant (unicité), me connaitre et comprendre mon comportement (connaissance de soi), être proche des autres (communauté), entre autres… 

 

Mon premier article 

Comme les challenges n’en finissent pas chez ARC innovation, il m’est alors proposé d’écrire un texte sur « comment je vis mon intégration et les premières missions réalisées ? ». Bien évidemment, j’accepte et c’est pourquoi vous êtes en train de lire cet article. Encore une fois, c’est une première pour moi, qui suis réservé de nature. De plus, j’ai du mal parfois à trouver les mots à l’écrit. Ainsi, j’apprends à clarifier et ordonner mes idées, également à partager mes émotions et ressentis, un processus étrange et agréable, celui de mettre des mots sur mes impressions.  

Je joue le jeu tout en souhaitant avoir l’occasion de relever d’autres challenges. Ceci me permet de prendre des risques, d’apprendre sur moi, de passer de l’introversion à l’extraversion. Merci ! 


Par Touchrane Bouchrane