Savoir-être et Savoir-faire - Les 4 facteurs du Personal Mastery

Le leadership commence à l’intérieur de soi avec l’être, puis son expression maîtrisée. Seuls celles et ceux, capables de se diriger eux-mêmes, peuvent mettre les autres en mouvement.

Ces personnes nous touchent et nous inspirent par leurs mots, leurs gestes ou par leur énergie positive. Des humains comme Mahatma Gandhi, Greta Thunberg, Michelle Obama, ou encore un(e) ami(e), certains sont mondialement connus à travers le temps et l’histoire, d’autres ne le sont pas, sans statut particulier ou sans position médiatique re-connue. Connaissez-vous Jacinda Ardern, après l'attaque terroriste de Christchurch, avec son foulard pour l’harmonie pour rendre hommage aux victimes ? Exemple qu’un geste personnel peut toucher profondément l’environnement proche comme la planète entière. Ces leaders ont une chose en commun. Ils sont extrêmement crédibles et authentiques. Profondément connectés à leur environnement et au service des autres, ils sont animés par une force qu’ils puisent en eux.

Christophe Berton, Directeur Général chez W&H France en est persuadé : le Comité de Direction W&H France a besoin de développer aussi ces attitudes pour inspirer les équipes à grandir à la recherche d’un équilibre des 3 P : People, Planet, Profit. Pour cela, il fait appel aux facilitateurs d’ARC innovation fin 2017. Depuis, Petra Bleschke et Pascal Papillon, consultants et formateurs, accompagnent 9 personnes remarquables dans leur voyage vers eux-mêmes, épaulés ponctuellement d’un comédien, d’un réalisateur de film, d’un peintre-sociologue ou d’une maître de chevalerie.

Les 4 facteurs du Personal Mastery 

Quatre des huit modules de 2 jours au vert se sont déjà déroulés avec une évolution remarquable des neuf managers expérimentés. L’autoréflexion est sans conteste la porte d’entrée du leadership. A partir de là, lors de ce parcours, au-delà de la cognition, l’équipe se tourne vers de nouvelles dimensions qui acquièrent progressivement leur légitimité dans le monde de l'entreprise : l’intuition, l’émotion et l’apprentissage par l’expérience. Alors, les quotients ou intelligences émotionnelle et spirituelle viennent fortement épauler le seul quotient intellectuel, tant utile et souvent dépassé ou pris au dépourvu !

Le temps est mûr pour un management plus Zen, harmonieux, car la cognition atteint clairement ses limites dans notre monde complexe et chaotique. Cela ne veut pas dire que la cognition n’a plus sa place dans le management ! Au contraire – il s’agit d’enrichir notre ‘mindfulness’ avec heartfulness’ – la pleine conscience dans un esprit de compassion - afin de prendre en compte toutes les intelligences humaines et de ne pas se limiter à une petite partie de notre sagesse, via nos modèles mentaux. Souvent, l’individu est motivé profondément par le désir d'apporter quelque chose d'utile et d'important à autrui, dans le monde proche et/ou lointain. En nous liant à notre intuition et à nos émotions, nous accédons aux sens – sensations et directions - et aux énergies subtiles, nous exprimons notre unicité et authenticité.

Apprendre par l'expérience, c'est apprendre avec des émotions

Ce mercredi de septembre, pour valider les compétences des 4 premiers modules du parcours savoir-être, et continuer à (se) découvrir, le Comité W&H est prêt à vivre l’expérience EQUI’SENS avec Cora Albrecht, cavalière, enseignante d’équitation depuis plus de trente ans et certifiée Horse CoachingÒ. Dans le manège, chaque binôme cherche d’abord à créer la confiance partagée avec le cheval ce qui permet au cheval de se mettre en mouvement, de prendre de l’espace, de changer de directions et d’allures, dans une magnifique harmonie et un respect total. Véritable expert en communication non verbale, le cheval est le miroir de notre leadership. Il donne une réponse immédiate aux comportements lors de l’expérience. Il interpelle alors et apporte aux leaders W&H, un regard nouveau sur leurs rapports entre humains.

Enrichis par ces informations profondes et une session de suivi un mois plus tard, chaque leader détecte des pistes personnelles d’amélioration avec comme objectif d’accorder/harmoniser au mieux les 4 facteurs du « Personal Mastery » : cognition, intuition, émotion et mise en pratique de nouvelles compétences. Sensibilisés par ce module d’apprentissage par l’expérience, les 4 prochains modules de formation prennent tout leurs sens et importance : pratiquer et s’entrainer pour pérenniser les acquis et créer ainsi de nouvelles routines/habitudes.

Alors, le chemin dans l’histoire du management incluant le leadership, nous amène, en synthèse, à intégrer la joie de vivre, comme critère de succès et de performance, dans les organisations, dans les équipes et en chacun tout en respectant la diversité et les différences. Il ne s’agit pas d’établir une nouvelle norme 2.0, 3.0, n.0, mais d’exercer sa co-responsabilité d’humain, de professionnel et de citoyen !

 

Inspiré de ‘Personal Mastery 2.0 - Mut zum Zen’ (Maîtrise Personnelle 2.0 - Du Courage au Zen), J. Culen, C. Mayhofer, article paru dans ManagerSeminare, Heft 259, Oktober 2019.

 

 

Par Petra Bleschke,

Prenez rendez-vous avec moi pour définir vos besoins ! 

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous à notre série Momentum Coaching